À propos

de moi

Vocaliste Franco-Américaine, Stephy Haik a grandi à New York, où la musique l’a accompagnée depuis sa plus tendre enfance. Elle a étudié à la célèbre High School of Performing Arts « Fame » puis à la Manhattan School of Music. Son timbre sensuel, son swing audacieux et sa grande aisance vocale, ont séduit les musiciens les plus prestigieux. En France, André Ceccarelli l'invite sur son album "Carte Blanche" dans lequel elle interprète le célèbre "Take a walk on a wild side" de Lou Reed, salué par la critique. Pendant la tournée, elle partage la scène avec Biréli Lagrène, Sylvain Luc, Baptiste Trotignon ou encore Florin Niculescu.Aux Etats-Unis, Stephy a collaboré avec Malcolm McLaren, Donna Summer. Elle est régulièrement sollicitée par des rappeurs et l’univers du Flow, De La Soul etc. Le DJ Martin Solveig l’invite en Guest sur ses deux derniers albums. Stephy Haik revient à l'affiche du spectacle musical de Lambert Wilson "La Nuit Américaine", dans lequel sa présence généreuse exacerbe le charme d’antan de compositeurs presque oubliés. Stephy Haik enregistre son tout premier album solo Jazz à New York, intitulé « The Longest Mile », né d’une rencontre avec le pianiste Olivier Hutman. Un coup de foudre musical grâce auquel elle interprète ses propres compositions originales, ainsi que des reprises de Al Jarreau, Cole Porter, Burt Bacharach, et Mouloudji... Sur ce disque, Stephy est accompagnée de la nouvelle génération de musiciens de jazz New-Yorkais, le guitariste Gilad Hekselman, le bassiste Joe Martin, le saxophoniste Jacques Schwarz-Bart et le batteur Johnathan Blake. Stephy a chanté sur les plus grandes scènes de Jazz, notamment le Festival Banlieues Bleues, au Parc Floral de Paris, le Festival Django Reinhardt de Samois, le Jazz Festival d’Orleans, Jazz à Vienne, au Jazz Festival de Montreux, au Jazz Festival de Toulon, au Jazz Festival de Nice, à Jazz In Marciac, sur la scène de l’Opéra Comique, et se produit le plus souvent en Quartet, avec Olivier Hutman au piano, Sylvain Romano à la contrebasse et Steve Williams à la batterie. Selon The Village Voice, "Stephy Haik a su faire redécouvrir les plus beaux standards de Jazz avec une subtilité et une sensualité rares". Récemment elle a participé au dernier album du guitariste Christian Escoudé dont elle écrira et interprétera quelques textes originaux sur des inédits de Django Reinhardt. Enfin, son dernier projet est un album hommage au compositeur Burt Bacharach. Toujours auprès du pianiste et arrangeur Olivier Hutman, entourée de Sylvain Romano Jean-Claude Ghrenassia Steve Williams et en invité Hermon Méhari Hugo Lippi André Ceccarelli et Bruce Johnson 

©2020 par Stephy Haik